Présence d’arsenic dans l’eau des lacs à proximité de Yellowknife

News Type: 
Advisories

Yellowknife, le 10 avril 2017 – L’administrateur en chef de la santé publique des Territoires du Nord‑Ouest (TNO) informe les résidents des TNO des précautions qu’ils peuvent prendre pour éviter de s’exposer aux concentrations élevées d’arsenic détectées dans certains petits lacs près du site de la mine Giant.

À la lumière des données disponibles, une carte des concentrations d’arsenic trouvées dans les eaux (voir en pièce jointe) a été dressée pour préciser le type d’avis de santé émis pour un lac donné. Cet avis de santé publique est fondé sur les données environnementales disponibles et pourra être modifié après réception de plus amples renseignements provenant d’activités de surveillance et de recherche en cours ou à venir.

Carte des concentrations d’arsenic mesurées dans les étendues d’eau de la région de Yellowknife accompagnée de l’avis de santé publique correspondant (10 avril 2017)


(Cliquez ici pour agrandir la carte.)

Lacs marqués d’un point vert :

Les concentrations d’arsenic sont inférieures aux recommandations de Santé Canada pour la qualité de l’eau potable. Il est recommandé de ne jamais boire l’eau d’un lac sans la traiter. La baignade et la pêche sont considérées sans danger dans ces étendues d’eau.

Lacs marqués d’un point jaune :

Les concentrations d’arsenic sont supérieures aux recommandations de Santé Canada pour la qualité de l’eau potable. Cependant, une telle concentration d’arsenic ne présente pas de risque important pour la santé lorsque l’exposition est occasionnelle. Il est recommandé de ne jamais boire l’eau d’un lac sans la traiter. La baignade et la pêche sont considérées sans danger dans ces étendues d’eau.

Lacs marqués d’un point orange, rouge ou violet :

Les concentrations d’arsenic sont élevées (52 parties et plus par milliard). L’eau de ces lacs ne devrait pas être consommée. Il est également recommandé d’éviter la pêche, la baignade, et la cueillette de baies, de champignons et d’autres plantes comestibles dans cette zone. Cependant, il n’y a aucun risque pour la santé à se promener dans ces environs.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Damien Healy
Gestionnaire des communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux
(867) 767-9052, poste 49034