De présumées surdoses d’opioïdes déclenchent un avis de santé à Yellowknife

News Type: 
Advisories

Yellowknife, le 25 novembre 2016 – À la suite de plusieurs cas de surdoses presque mortelles traités au Service des urgences de l’Hôpital territorial Stanton dans les dernières 24 heures, l’administrateur en chef de la santé publique a émis un deuxième avis de santé publique concernant les dangers liés aux opioïdes illicites. Le premier avis avait été émis le 16 février 2015.

Le présent avis urgent vise à alerter la population de la présence de drogues illicites à Yellowknife qui pourraient contenir du fentanyl ou une autre substance très puissante. À notre connaissance, à l’heure actuelle, les surdoses ne se sont produites qu’à Yellowknife, mais il est raisonnable d’anticiper que ces drogues se retrouvent dans les collectivités des TNO. Ainsi, le public doit être très vigilant.

Le fentanyl ainsi que d’autres substances similaires se vendent mélangées à d’autres formes d’opioïdes, ou même comme substitut complet d’une autre drogue sur le marché illicite. Les opioïdes illicites peuvent se présenter sous diverses formes, que ce soit en poudre, en comprimés, en liquide ou en papier buvard. Le fentanyl et les autres substances synthétiques similaires sont très puissants et peuvent entraîner une intoxication (surdose) immédiate et inattendue, même chez les consommateurs fréquents ayant une tolérance plus élevée aux drogues. En outre, même de petites quantités peuvent entraîner une surdose, et il est possible de mourir de sa première utilisation. Il est impossible de savoir si la drogue achetée auprès de trafiquants ou dans la rue contient ces substances.

« Si la drogue que vous consommez contient du fentanyl, vous pourriez mourir, que vous en consommiez pour la première ou la centième fois, a déclaré le Dr André Corriveau, administrateur en chef de la santé publique. Si vous choisissez de consommer de telles drogues, assurez-vous d’être accompagné de quelqu’un d’autre qui ne consomme pas, afin qu’il puisse appeler les secours si nécessaire. »

Il est déconseillé au public de toucher ou de manipuler toute substance suspecte de quelque façon que ce soit. Tout contact avec du fentanyl sous sa forme pure, que ce soit par toucher ou par inhalation, risque de causer des dommages graves pouvant aller jusqu’à la mort.

Si vous soupçonnez une surdose, appelez une ambulance ou votre centre de santé local. Parmi les signes et symptômes d’une surdose, mentionnons :

  • La personne a une respiration lente ou ne respire pas;
  • La personne a les lèvres et les ongles bleus;
  • La personne ne bouge plus;
  • La personne s’étouffe;
  • La personne produit des bruits de gargouillement ou de ronflement;
  • La personne a une très forte envie de dormir;
  • La personne ne peut être réveillée;
  • La personne a la peau froide et moite.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Damien Healy
Gestionnaire des communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Tél. : 867-767-9052, poste 49034