Présence d’arsenic dans l’eau des lacs à proximité de Yellowknife

Yellowknife, le 15 juin 2018 – L’administrateur en chef de la santé publique des Territoires du Nord-Ouest (TNO) met à jour l’avis de santé publique destiné aux résidents et aux visiteurs au sujet des précautions à prendre pour éviter de s’exposer aux concentrations élevées d’arsenic détectées dans certains lacs des environs de Yellowknife.

Le présent avis de santé publique est basé sur les données environnementales les plus récentes et peut être ajusté à mesure que les activités de surveillance ou de recherche en cours ou futures offriront de l’information supplémentaire. Les résultats de l’évaluation des risques pour la santé humaine et l’environnement (ERSHE) récemment publiée ont été intégrés au présent avis de santé publique.

Plusieurs petits lacs ont été ajoutés à la carte qui accompagne l’avis de santé publique, notamment les lacs Niven, Range et Fiddler, et des données supplémentaires sur les sols de surface ont entraîné l’agrandissement de la « zone d’intérêt »; celle-ci couvre les zones adjacentes à des plans d’eau aux concentrations d’arsenic élevées, les alentours des sites miniers, ou les zones présentant des concentrations élevées d’arsenic dans le sol.

Carte des concentrations d’arsenic mesurées dans les étendues d’eau de la région de Yellowknife accompagnée de l’avis de santé publique correspondant (7 juin 2018)


(Cliquez ici pour agrandir la carte.)

L’eau des rivières Yellowknife et Cameron est soumise à des analyses depuis plusieurs années, et a toujours présenté des concentrations d’arsenic inférieures aux niveaux recommandés pour l’eau potable. On peut s’y baigner et y pêcher sans problème; toutefois, on recommande de ne pas boire l’eau des cours d’eau sans la traiter.

Bibliographie

  1. Canada North Environmental Services Limited Partnership. Rapport final sur l’Évaluation des risques pour la santé humaine et l’environnement (ERSHE) de la mine Giant, pour le compte du bureau de la Région de l’Ouest de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, projet no 2385, 2018.
  2. Cheney, C., Université d’Ottawa, 2017. Non publié.
  3. Environnement et Changement climatique Canada, 2017. Non publié.
  4. Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, 2017. Non publié.
  5. Houben, A. J., R. D’Onfio, S. V. Kokelj et J. M. Blais. « Factors Affecting Elevated Arsenic and Methyl Mercury Concentrations in Small Shield Lakes Surrounding Gold Mines near the Yellowknife, NT, (Canada) Region », dans PLoS ONE, vol. 11, no 4, 6 avril 2016. Internet : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0150960.
  6. Jamieson, H. E., K. M. Maitland, J. T. Oliver et M. J. Palmer. Regional distribution of arsenic in near-surface soils in the Yellowknife area, dossier public des TNO 2017-03, pour le compte de la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest, 2017, 28 p.
  7. Palmer, M. J., J. M. Galloway, H. E. Jamieson, R. T. Patterson, H. Falck et S. V. Kokelj. The concentration of arsenic in the lake waters of the Yellowknife area, dossier public des TNO 2015-06, pour le compte de la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest, 2015, 25 p.
  8. Palmer, M. J., Université Carleton, 2018. Non publié.
  9. Thienpont, J., Université d’Ottawa, 2017. Non publié.

Lacs marqués d’un point vert :

Les concentrations d’arsenic sont inférieures aux recommandations de Santé Canada pour la qualité de l’eau potable. Il est recommandé de ne jamais boire l’eau d’un lac sans la traiter. La baignade et la pêche sont considérées sans danger dans ces étendues d’eau.

Lacs marqués d’un point jaune :

Les concentrations d’arsenic sont supérieures aux recommandations de Santé Canada pour la qualité de l’eau potable. Cependant, une telle concentration d’arsenic ne présente pas de risque important pour la santé lorsque l’exposition est occasionnelle. Il est recommandé de ne jamais boire l’eau d’un lac sans la traiter. La baignade et la pêche sont considérées sans danger dans ces étendues d’eau.

Lacs marqués d’un point orange, rouge ou violet :

Les concentrations d’arsenic sont élevées (52 parties et plus par milliard). L’eau de ces lacs ne devrait pas être consommée. Il est également recommandé d’éviter la pêche, la baignade, et la cueillette de baies, de champignons et d’autres plantes comestibles dans cette zone. Cependant, il n’y a aucun risque pour la santé à se promener dans ces environs.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Damien Healy
Gestionnaire des communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux
(867) 767-9052, poste 49034