Augmentation des cas de grippe B dans la région de Beaufort-Delta

News Type: 
Advisories

Région de Beaufort-Delta, le 23 février 2024 – L’administratrice en chef de la santé publique émet un avis de santé publique visant à informer le public que les cas de grippe sont à la hausse dans la région de Beaufort-Delta.

Les Territoires du Nord-Ouest (TNO) connaissent généralement deux vagues de grippe au cours de la saison des virus respiratoires. La grippe A se propage en général de l’automne à l’hiver, et la grippe B, de l’hiver au printemps.

Le premier cas de grippe B a été signalé à Inuvik le 4 janvier 2024. Depuis, une augmentation des cas de grippe B et une hausse des cas de VRS ont été observées dans de nombreuses collectivités de la région de Beaufort-Delta. Les TNO avaient déjà connu une épidémie de grippe A à grande échelle en décembre 2023. Nous constatons maintenant une augmentation des cas de grippe B, principalement dans la région de Beaufort-Delta. Au cours de la semaine dernière, 15 des 17 cas confirmés de grippe B ont été signalés dans cette région. De même, la majorité des cas récents de VRS en 2024 ont été recensés dans le Beaufort-Delta.

La vaccination et le fait de rester chez soi quand on est malade sont les meilleures mesures pour éviter la propagation des maladies. À l’approche de la relâche de mars, nous prévoyons une arrivée massive de voyageurs et de visiteurs. Il est donc important que le public (personnes âgées de 6 mois et plus) ait reçu tous les vaccins nécessaires. Il s’agit notamment du vaccin contre la grippe, mais également d’autres vaccins susceptibles de protéger les gens contre les virus et les bactéries qui se propagent dans l’air causant des maladies, comme la rougeole et la méningite.

Les personnes présentant un risque élevé de complications ou d’hospitalisation liées à la grippe comprennent notamment :

  • les enfants âgés de 6 à 59 mois;
  • les adultes de 65 ans et plus;
  • les personnes enceintes;
  • les bénéficiaires de tous âges résidant dans des foyers de soins et d’autres établissements de soins de longue durée.
  • les habitants de petites collectivités rurales et isolées dont l’accès aux soins de santé est limité.

Les adultes et les enfants présentant les problèmes de santé suivants :

  • Maladie chronique du cœur, du poumon ou du rein
  • Diabète
  • Cancer ou toute autre condition ou tout médicament qui affaiblit le système immunitaire
  • Surpoids extrême
  • Anémie
  • Condition neurologique ou neurodéveloppementale augmentant les risques chez les enfants (âgés de 6 mois à 18 ans) suivant une thérapie par aspirine à long terme

Il est particulièrement important d’envisager de recevoir le vaccin contre la grippe si vous prévoyez de voyager pendant la relâche. Les étudiants qui rentrent chez eux après avoir fréquenté un établissement postsecondaire devraient se faire vacciner avant de se déplacer. Il faut environ 14 jours après la vaccination pour être protégé contre la grippe.

Appelez votre service de santé publique ou votre centre de santé communautaire local afin de prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la grippe. Les personnes qui ont déjà contracté la grippe A et qui n’ont pas encore été vaccinées contre la grippe peuvent tout de même être protégées contre la grippe B par la vaccination. Les personnes qui ont besoin de deux doses de vaccin contre la grippe devraient recevoir leur deuxième dose.

Restez à la maison si vous êtes malade. Respectez les bonnes pratiques générales d’hygiène respiratoire, comme couvrir la toux ou les éternuements, se laver les mains fréquemment et ne pas assister à des événements publics, aller au travail ou aller à l’école si vous êtes malade.

L’administratrice en chef de la santé publique continuera de surveiller la situation et de donner des mises à jour régulières jusqu’à la levée de l’avis.

 

Pour en savoir plus, communiquez avec :

Andrew Wind

Gestionnaire des communications

Santé et Services sociaux

Andrew_Wind@gov.nt.ca