Hausse des cas de COVID-19 au Yukon

News Type: 
Public Service Announcement

Yellowknife, le 10 juin 2021 – Le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique (BACSP) souhaite aviser les résidents des TNO que les cas de COVID-19 sont à la hausse au Yukon. Les personnes en déplacement entre le Yukon et les TNO (y compris les Ténois qui hébergent des voyageurs arrivant du Yukon) sont encouragées à passer en revue le site Web du gouvernement yukonnais sur la COVID-19 afin d’être en mesure de faire des choix éclairés quant à tout voyage dans ce territoire.

Dans la dernière semaine, la situation entourant la COVID-19 au Yukon a beaucoup changé. Il y a actuellement six cas confirmés et deux cas probables de COVID-19, et le gouvernement affirme que trois personnes sont maintenant hospitalisées. Une éclosion de COVID-19 a été déclarée à la mine Eagle Gold Mine.

Les voyageurs se rendant au Yukon doivent suivre les conseils de santé publique du gouvernement du Yukon. Veuillez consulter la page des notifications d’exposition potentielle du gouvernement du Yukon, où figurent notamment plusieurs endroits à Whitehorse où des expositions à la COVID-19 ont eu lieu (8 et 9 juin 2021).

À l’heure actuelle, le BACSP ne changera pas le processus d’exemption qui permet aux résidents des TNO de faire des voyages au Yukon sans s’auto-isoler. Chaque cas d’exemption est étudié, et si certaines circonstances représentent un risque élevé (p. ex. présence à un site d’exposition, identification comme contact étroit, avoir fait partie d’une éclosion), le BACSP pourrait recommander un test ou même l’auto-isolement au retour aux TNO. Comme la situation est en évolution, le BACSP pourrait également demander que tout voyageur qui revient d’une collectivité touchée au Yukon passe un test.

Les résidents des TNO peuvent aussi utiliser les outils de gestion des risques qui se trouvent à la fin du plan Une reprise avisée 2021 : Ensemble, progressivement.

Connaître la situation en lien avec la COVID-19 à votre destination avant de voyager vous permettra de prendre des décisions éclairées concernant votre santé et votre sécurité.

Mention de la source

Tous les commentaires sont attribuables à la Dre Kami Kandola, administratrice en chef de la santé publique des Territoires du Nord‑Ouest.

Liens connexes