L’incidence de la COVID-19 chez les personnes entièrement et partiellement vaccinées

News Type: 
Public Service Announcement

Yellowknife, le 10 mai 2021 – Les vaccins contre la COVID-19 préviennent les formes graves de la COVID-19 et les décès causés par cette maladie. Cependant, le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique (BACSP) souhaite rappeler à la population que les personnes entièrement et partiellement vaccinées peuvent quand même tomber malades et transmettre le virus.

Tout au long de la campagne de vaccination, le BACSP a toujours indiqué que les vaccins contre la COVID-19 préviennent une très forte proportion des infections, mais pas toutes. Les essais cliniques initiaux montrent qu’au moins 14 jours après l’administration de la deuxième dose, les vaccins de Moderna et de Pfizer préviennent environ 95 % des infections. Ces deux vaccins préviennent aussi les formes graves de la COVID-19 et les décès causés par cette maladie.

À l’heure actuelle, puisqu’il y a un grand nombre de personnes non vaccinées aux Territoires du Nord-Ouest (comme les enfants d’âge scolaire) et qu’il a été prouvé que les nouveaux variants sont plus facilement transmissibles, le BACSP croit qu’il est important que même les contacts qui sont entièrement vaccinés s’isolent.

En ce qui concerne l’éclosion à l’École N. J. Macpherson, les contacts entièrement vaccinés doivent s’isoler conformément à l’Arrêté de santé publique sur des restrictions temporaires liées à la COVID-19 pour Yellowknife, Ndilǫ, Dettah et Behchokǫ̀ – 5 mai 2021.

Dans un contexte où il y a un très grand nombre d’expositions à la COVID-19, il y aura toujours un certain nombre de personnes qui, même si elles sont entièrement vaccinées, contracteront le virus. Essentiellement, le risque pour une personne entièrement vaccinée est d’environ un dixième de celui d’une personne non vaccinée.

C’est pourquoi il est si important que le public comprenne que même les personnes vaccinées doivent continuer à respecter les mesures de santé publique habituelles, comme celles qui suivent :

  • Se laver les mains souvent
  • Maintenir l’éloignement physique
  • Porter un masque non médical lorsque l’éloignement physique n’est pas possible
  • Fréquenter le moins de gens possible
  • Nettoyer et désinfecter son domicile régulièrement
  • Rester chez soi en cas de maladie
  • Se faire tester en cas de symptômes

Pour vous protéger vous-même de la COVID-19 et de ses conséquences les plus graves, nous vous encourageons fortement à vous faire vacciner, si vous êtes admissible.

Mention de la source

Tous les commentaires sont attribuables à la Dre Kami Kandola, administratrice en chef de la santé publique des Territoires du Nord‑Ouest.

Liens connexes

Personne‑ressource pour les médias

Dawn Ostrem

Gestionnaire des communications liées aux opérations pour la COVID‑19

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Secrétariat de coordination pour la COVID‑19

Courriel : Dawn_Ostrem@gov.nt.ca