Message d’intérêt public

News Type: 
Public Service Announcement

Yellowknife, le 4 mai 2021 – La situation liée à l’éclosion de COVID-19 à l’École N. J. Macpherson évolue rapidement. Tous les habitants de Yellowknife et des régions avoisinantes doivent continuer à surveiller les lieux d’exposition publique et à suivre les directives du site Web du GTNO sur la COVID-19 : https://www.gov.nt.ca/covid-19/fr/services/notifications-d’exposition

Nous mettons régulièrement à jour la liste des lieux, des heures et des rassemblements où des expositions ont eu lieu. Fournir ces informations permet aux gens de s’isoler et augmente nos chances de minimiser toute transmission supplémentaire.

  • Si une personne est atteinte de COVID-19, elle doit rester dans son logement et n’est pas autorisée à le quitter. En cas d’urgence médicale, composez le 9-1-1 et informez l’opérateur que la personne a la COVID-19.
  • Si une personne est un contact d’une personne atteinte de COVID-19, elle doit rester dans son logement ou sur son terrain. À titre d’exemple, les contacts peuvent sortir pour prendre l’air, mais à condition qu’ils disposent de leur propre espace extérieur et qu’ils restent sur leur terrain. Comportez-vous comme si vous étiez contagieux.
  • Seuls les contacts de COVID-19 seront testés de manière systématique même s’ils ne présentent pas de symptômes.
  • Si vous avez des symptômes de COVID-19, veuillez appeler le service de Santé publique ou votre centre de santé pour prendre un rendez-vous de dépistage.
  • Pour des renseignements généraux, veuillez appeler Protégeons les TNO ou le 8-1-1. Pour un avis médical, communiquez avec le service de Santé publique.

Grâce à des enquêtes approfondies, notamment à une recherche des contacts inversée, nous avons déterminé qu’il n’y avait actuellement aucune preuve de transmission communautaire à Yellowknife ou dans les régions avoisinantes.

Le service de Santé publique travaille d’arrache-pied pour s’assurer de ne manquer aucun lieu d’exposition et de tester tous les contacts. Grâce à tout le travail accompli jusqu’à présent pour fournir des vaccins aux résidents et étendre la couverture vaccinale aux jeunes Ténois, nous avons bon espoir de pouvoir limiter l’incidence de cette éclosion.

Mention de la source

Tous les commentaires sont attribuables à la Dre Kami Kandola, administratrice en chef de la santé publique des Territoires du Nord‑Ouest.

Liens connexes