Nouveaux protocoles d’auto-isolement en vigueur dès maintenant

News Type: 
Advisories

Tout le ménage doit s’isoler pendant 14 jours dès qu’il comprend une personne revenue de voyage, à moins de disposer d’un espace indépendant séparé. Tout déplacement non essentiel hors des TNO est fortement déconseillé.

Yellowknife, le 18 novembre 2020 – À la lumière des records de propagation de la COVID-19 observés ailleurs au Canada, l’administratrice en chef de la santé publique a établi de nouvelles directives pour les voyageurs revenant aux Territoires du Nord-Ouest (TNO).

Ces nouvelles directives ne sont pas rétroactives. Elles s’appliquent à tous les voyageurs qui arrivent après la publication du présent avis le 18 novembre, ainsi qu’aux membres de leur ménage.

Tous les membres du ménage doivent s’isoler

À moins que la personne arrivant de voyage puisse s’isoler dans un espace séparé du reste de la maison disposant :

  • d’une entrée

  • d’une cuisine
  • d’une chambre
  • d’une salle de bain

tous les membres du ménage doivent s’isoler si l’un d’entre eux revient de voyage.

Autrement dit, aucun membre du ménage ne peut aller à l’école ni au travail, ni faire des visites ou des courses, pendant 14 jours.

Par conséquent, tout voyageur devra prévoir les modalités de son isolement avec les autres membres de son ménage et les indiquer dans leur plan d’auto-isolement : isolement ailleurs qu’à la maison, isolement à la maison dans un espace indépendant séparé, ou isolement du ménage au complet.

La présente directive annule les directives antérieures selon lesquelles un voyageur pouvait s’isoler dans la même maison que les autres membres du ménage s’il conservait une distance de deux mètres en tout temps.

Changements concernant les travailleurs essentiels résidents

Un travailleur qui n’a pas voyagé, mais qui habite avec une personne devant s’isoler après un déplacement, doit :

L’approbation de l’administratrice en chef de la santé publique est requise.

Cette démarche doit être accomplie de concert par l’employé et l’employeur auprès de Protégeons les TNO.

Exigences inchangées pour les travailleurs non résidents exemptés

Les exigences liées à l’isolement et aux demandes applicables aux travailleurs de la chaîne d’approvisionnement, aux travailleurs essentiels, aux membres d’équipages d’avion et employés des transporteurs aériens, aux travailleurs des camps éloignés et aux travailleurs des camps non éloignés restent inchangées pour le moment.

Déplacements non essentiels déconseillés

Nous continuons de déconseiller tout déplacement non essentiel hors des Territoires du Nord‑Ouest afin d’éviter tout contact avec les zones à contamination élevée.

Aujourd’hui, le nombre quotidien de cas de COVID-19 détectés au Canada est le double de ce qu’il était durant la première vague.

Selon les dernières projections, on pourrait franchir le seuil des 10 000 cas par jour au Canada d’ici le début de décembre.

Le risque de contracter la COVID-19 en voyage n’a jamais été aussi élevé. Par conséquent, limitez vos déplacements au strict nécessaire.

Si vous devez absolument vous déplacer, suivez les consignes sanitaires à votre destination, et continuez d’adopter des habitudes saines éprouvées contre la propagation de la COVID-19, non seulement pour protéger votre entourage en cours de déplacement, mais aussi pour protéger vos concitoyens des TNO à votre retour.

Exposition hors du territoire

Soulignons que les délais de notification des personnes ayant été exposées à la COVID-19 sont d’autant plus longs que le volume de cas est élevé au Canada.

Par conséquent, il se peut que les autorités sanitaires du lieu où vous avez voyagé n’aient pas le temps de vous aviser d’une exposition à la COVID-19 avant que vous ne rentriez aux TNO.

Votre responsabilité n’en est que plus grande : il vous incombe de respecter les directives d’isolement même si vous n’avez pas reçu d’avis, car vous pourriez être contagieux même si vous n’avez aucun symptôme.

Habitudes saines

Voici les consignes à suivre pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Faites de l’éloignement physique une priorité en gardant une distance d’au moins six pieds.
  • Portez un masque non médical lorsque vous sortez.
  • Ne vous rassemblez qu’en petits groupes et dans de grands espaces.
  • Lavez-vous les mains fréquemment.
  • Restez à la maison si vous vous sentez malade – même si vos symptômes sont bénins.
  • Faites-vous évaluer pour savoir si vous devez passer un test pour la COVID-19 si vous présentez tout symptôme.
  • Soyez responsable quand vous devez vous isoler.

Il y aura toujours un risque tant qu’il n’y aura pas de vaccin ou de traitement efficace. Mais il demeure possible de réduire ce risque en respectant ces mesures au quotidien.

Mention de la source

Tous les commentaires sont attribuables à la Dre Kami Kandola, administratrice en chef de la santé publique.

Liens connexes

Personne-ressource pour les médias

Mike Westwick

Gestionnaire des communications liées à la COVID-19

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Secrétariat de coordination pour la COVID-19

Courriel : Mike_Westwick@gov.nt.ca