Aide médicale à mourir

Depuis le 6 juin 2016, les médecins et les infirmiers praticiens des TNO sont autorisés à offrir l’aide médicale à mourir.

Notre priorité est de protéger autant les patients que les professionnels de la santé concernés par l’aide médicale à mourir. Des Lignes directrices provisoires pour l’aide médicale à mourir ont été rédigées afin de garantir que ce service soit fourni d’une manière sûre, équitable, et cohérente aux Territoires du Nord-Ouest. 

Critères d'admissibilité

Pour accéder à ce service, une personne doit répondre aux critères suivants :

  • être admissible aux soins de santé des TNO;
  • être âgée d’au moins 18 ans et être apte à prendre des décisions concernant sa santé;
  • être atteinte d’une affection, d’une maladie ou d’une déficience grave et incurable;
  • se trouver à un stade avancé et irréversible de déclin;
  • avoir des souffrances constantes et intolérables qui ne peuvent être apaisées dans des conditions qu’elle juge acceptables;
  • demander volontairement l’aide médicale à mourir, sans être soumise à une pression ou à une influence externe;
  • donner son consentement éclairé à recevoir l’aide médicale à mourir après avoir été informée des autres solutions pour soulager ses souffrances.

Dispositifs de précaution

Des dispositifs de précaution ont été prévus pour protéger les patients et les professionnels de la santé. En voici certains :

  • faire évaluer le patient par deux praticiens indépendants pour veiller à ce que le patient réponde aux critères d’admissibilité;
  • renseigner le patient sur les solutions autres que l’aide médicale à mourir;
  • garantir que le patient exprime son consentement à l’aide médicale à mourir;
  • exiger du patient une période de réflexion obligatoire avant que l’aide médicale à mourir ne soit fournie quand la mort naturelle du patient n’est pas proche.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour consulter les Lignes directrices provisoires pour l’aide médicale à mourir des TNO :

Comment puis-je accéder à l’aide médicale à mourir?

  1. Discutez avec votre praticien des options de traitement et de soins qui s’offrent à vous. S’il n’y a aucun praticien dans votre collectivité, vous pouvez en consulter un à distance, notamment à l’aide de Télésanté.
  2. Bien que certains praticiens puissent décider de ne pas offrir l’aide médicale à mourir, ils ont l’obligation de vous remettre les coordonnées du service de coordination central qui vous mettra en relation avec un praticien disposé à offrir ce service.
  3. Si vous souhaitez entrer en rapport avec un praticien disposé à vous fournir l’information nécessaire ou à participer au processus d’aide médicale à mourir, communiquez avec le service de coordination central :

Service de coordination central des TNO

Numéro sans frais : 1-855-846-9601
Numéro direct : 1-867-767-9050, poste 49008
Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h

Pour en savoir plus sur l’aide médicale à mourir aux TNO, veuillez consulter le site :