Alerte – Cas de rougeole aux TNO

News Type: 
Advisories

Territoires du Nord-Ouest, le 6 mars 2024 – L’administratrice en chef de la santé publique avise la population de la propagation de la rougeole au Canada et à l’échelle mondiale et d’une possible introduction de ce virus aux Territoires du Nord-Ouest (TNO) par les voyageurs, surtout durant la relâche. 

On dénombre des cas confirmés de rougeole en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, en Ontario et au Québec. De plus, il y a récemment eu des cas confirmés de rougeole au Canada non liés aux déplacements. On constate donc la présence de signes de transmission communautaire, ce qui s’avère préoccupant, étant donné le grand nombre de personnes se déplaçant à l’extérieur des TNO durant la relâche.

La rougeole est l’un des virus les plus transmissibles et les plus contagieux. Il se propage facilement par l’air quand une personne infectée tousse ou éternue. Il se transmet quand vous respirez de l’air contaminé ou touchez une surface contaminée. Le virus de la rougeole peut demeurer dans l’air pour une période pouvant aller jusqu’à deux heures après le départ de la personne infectée. Il peut se propager d’une personne à l’autre une journée avant l’apparition des symptômes et jusqu’à quatre jours après l’apparition des éruptions cutanées. Par conséquent, vous pouvez être contagieux et propager le virus avant de savoir que vous êtes malade.

Les signes et les symptômes de la rougeole apparaissent en moyenne de 10 à 14 jours après l’exposition au virus. Il peut s’agir notamment des signes et symptômes suivants :

  • Fièvre
  • Toux sèche
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Yeux rouges (conjonctivite)
  • Éruption cutanée se présentant sous la forme de grandes plaques apparaissant d’abord sur le visage, puis sur le reste du corps, pendant une durée de 4 à 7 jours

Il n’existe aucun remède contre la rougeole. La plupart des gens se remettent de la rougeole en deux ou trois semaines. Cependant, la rougeole peut s’accompagner de complications dangereuses, surtout pour les nourrissons, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Parmi ces complications, mentionnons les infections de l’oreille, les infections des poumons et une inflammation du cerveau, ce qui peut entraîner la surdité, des convulsions, des lésions cérébrales, voire même la mort.

La rougeole peut être prévenue par un vaccin. La meilleure façon de se protéger contre ce virus est de recevoir un vaccin qui en contient.

  • Tous les enfants de 12 mois et plus devraient recevoir deux doses de vaccin contenant le virus de la rougeole à au moins quatre semaines d’intervalle.
  • On recommande à tous les adultes nés en 1970 ou plus tard voyageant à l’extérieur des TNO de recevoir deux doses du vaccin au cours de leur vie.
  • Les personnes nées avant 1970 qui voyageront à l’extérieur des TNO devraient avoir reçu une dose du vaccin contenant le virus de la rougeole.
  • Si vous n’êtes pas certain que votre enfant ou vous-même avez été adéquatement vaccinés, ou si vous voyagez avec un nourrisson âgé de moins de 12 mois, veuillez prendre un rendez-vous auprès du professionnel de la santé de votre région pour savoir si vous êtes admissible à la vaccination.

Il est important de connaître votre statut vaccinal, qui est indiqué dans votre dossier de vaccination.

Pour toute question ou préoccupation concernant les symptômes de la rougeole, communiquez avec votre professionnel de la santé ou avec le 811. Si vous êtes malade, restez à la maison, surtout après avoir voyagé dans des endroits où il y a une transmission communautaire ou des éclosions, et évitez de rendre visite à des personnes non vaccinées.

Pour en savoir plus sur la rougeole, consultez le lien suivant :


 

Pour en savoir plus, communiquez avec :

Andrew Wind
Gestionnaire des communications
Santé et Services sociaux
Andrew_Wind@gov.nt.ca