Confirmation d’un cas positif d’infection à la COVID-19 à la mine de diamants de Diavik

News Type: 
Advisories

27 personnes en isolement sur le site (après une enquête plus approfondie [35 l’étaient au départ])

 

Yellowknife, le 31 juillet 2020 – Le cas présumé positif d’infection à la COVID-19 à la mine de diamants de Diavik a été confirmé par ProvLab-Alberta Precision Laboratories.

L’individu reste confiné dans une zone d’isolement désignée sur le site et ne présente toujours aucun symptôme.

Par excès de prudence, 35 personnes sur le site ont été isolées à la découverte du cas présumé. Une enquête plus approfondie a permis de déterminer que 8 personnes pouvaient mettre fin à leur isolement sans aucun danger.

La mine de diamants de Diavik a la capacité d’effectuer des tests grâce à l’expertise médicale sur le site et sera en contact régulier avec les administrateurs de la santé publique qui entreprendront un programme de tests renforcé.

Les employés de Diavik sont tenus au courant de la situation, et des précautions supplémentaires sont en œuvre sur place pour éviter tout contact possible avec les personnes isolées.

L’administratrice en chef de la santé publique a soigneusement évalué la situation et a déterminé que les travailleurs restants n’étaient soumis à aucun autre risque et que toutes les personnes possiblement exposées ont été isolées efficacement.

Rapports de cas

Selon les normes de déclaration de l’Agence de la santé publique du Canada, comme la personne vit en Alberta et que le test s’est révélé possiblement positif à son arrivée aux TNO, le cas sera comptabilisé dans les totaux de l’Alberta plutôt que dans ceux des Territoires du Nord-Ouest.

Par conséquent, les cas confirmés aux TNO resteront au nombre de cinq dans les rapports publiés sur notre site Web.

Tous les cas antérieurs aux TNO concernaient des résidents du territoire.

Le risque nul n’existe pas

Alors que la courbe des infections commence à monter dans d’autres provinces et territoires et que l’on constate de nouvelles éclosions inquiétantes, et que le trafic s’intensifie à cause du retour des résidents, travailleurs et étudiants, existants ou nouveaux, venant de zones où l’on observe la transmission communautaire, les risques de réintroduction de la COVID-19 aux TNO augmentent également.

Si tout semble indiquer que les gens respectent globalement les règles, le taux de conformité ne sera jamais de 100 %, et lorsque les règles ne sont pas respectées, le virus peut se propager très rapidement.

Vous avez le contrôle

La prise de précautions judicieuses a eu un effet décisif dans ce cas-ci, ce qui nous rappelle d’agir concrètement en prenant nous-mêmes des précautions au quotidien lorsque la COVID‑19 se manifeste dans nos collectivités.

N’oubliez pas : vous pouvez mieux gérer vos risques en prenant des précautions de base.

  • Suivez toutes les règles d’auto-isolement – et encouragez vos amis à le faire.
  • Gardez deux mètres de distance – soit environ un kayak d’eau vive ou un VTT – entre vous et les autres, autant que possible.
  • Suivez les règles sur les rassemblements – et profitez du plein air et de l’été, parce qu’il est toujours préférable de se rassembler à l’extérieur.
  • Lavez-vous les mains pendant au moins 20 secondes – et souvent!
  • Restez chez vous et loin des autres si vous ne vous sentez pas bien, même si ça semble bénin.
  • Communiquez avec votre centre de santé local pour vous faire évaluer et savoir si vous devez passer un test – et gardez vos distances pendant que vous attendez.
  • Portez un masque non médical lorsque vous sortez et qu’il est difficile de garder ses distances.

Si nous jouons tous notre rôle et que nous collaborons, nous pouvons contenir le virus et assurer la sécurité de nos collectivités.

Liens pertinents