Déclaration aux médias - Mise à jour concernant la maladie à coronavirus (COVID-19)

News Type: 
Advisories

Yellowknife, le 10 mars 2020 –

L’administratrice en chef de la santé publique (ACSP) souhaite présenter une mise à jour concernant la maladie à coronavirus (COVID-19) aux Ténois.

Au 10 mars 2020, personne aux Territoires du Nord‑Ouest (TNO) n’a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la maladie COVID-19. Jusqu’ici, 24 tests ont été effectués.

Les constations d’un rapport du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (Chinese Center for Disease Control and Prevention) indiquent que sur plus de 70 000 personnes ayant contracté le COVID-19, 80 % ont déclaré ressentir des symptômes légers. Les personnes faisant partie du 20 % restant ont dû être hospitalisées, et parmi ceux‑ci, seul un faible nombre de personnes sont tombées gravement malades. Ces personnes sont généralement des adultes âgés de plus de 60 ans souffrant de maladies chroniques ou ayant un système immunitaire affaibli. Les personnes âgées de moins de 20 ans ont généralement des symptômes légers et représentent seulement 2 % des cas connus mentionnés dans ce rapport.

La situation de la transmission du COVID-19 à l’échelle mondiale évolue rapidement. Toutefois, le risque de contracter le COVID-19 aux TNO reste faible à l’heure actuelle. Ce matin, il y avait 79 cas confirmés dans quatre provinces et un seul décès déclaré. Il y a également des preuves de transmission communautaire en Colombie-Britannique, où les cas signalés ne sont plus directement liés à des voyages dans les régions touchées ou à des contacts avec des personnes ayant fait de tels voyages.

Le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique des TNO travaille en étroite collaboration avec ses partenaires de tous les ordres de gouvernement pour protéger la santé et la sécurité des Ténois. Ce travail comprend maintenant les tests de dépistage du COVID-19 sur les résidents et les visiteurs qui ressentent des symptômes semblables à la grippe et qui ont voyagé à l’extérieur des TNO au cours des 14 derniers jours. On leur demande de s’isoler jusqu’à la réception des résultats. En cas d’un résultat positif au test de dépistage du COVID-19, les responsables de la santé agiront rapidement pour identifier et surveiller les gens avec qui cette personne a été en contact pour éviter la propagation du virus.

La transmission communautaire du COVID-19 aux États-Unis, et plus récemment en Colombie-Britannique, est un rappel qu’il s’agit d’une possibilité pour les TNO, et que la situation peut changer rapidement. Nous avons créé un guide de planification pour lutter contre la pandémie de COVID-19 aux TNO et une liste de vérification à l’intention du personnel du système de santé pour orienter l’examen des plans d’action locaux, régionaux et territoriaux en cas de pandémie. Des responsables du gouvernement des Territoires du Nord‑Ouest (GTNO) ont également communiqué avec les collectivités, les écoles, les garderies, les services de garde en milieu familial, les collèges et les gouvernements autochtones pour les informer des mesures qui sont prises pour nous préparer au COVID-19. Le GTNO continuera de partager toute nouvelle information avec eux pour les aider à se préparer.

Les Ténois ont un rôle important à jouer dans la lutte contre la propagation des infections dans nos collectivités. Ils doivent utiliser la méthode appropriée lorsqu’ils toussent ou éternuent, se laver les mains fréquemment (ou utiliser du désinfectant), rester à la maison s’ils sont malades, nettoyer les surfaces contaminées et communiquer avec leur centre de santé local en cas d’inquiétude. Ces mesures sont efficaces pour prévenir la propagation du COVID-19 et d’autres maladies respiratoires courantes comme la grippe, le rhume et le virus respiratoire syncytial (VRS).

À l’heure actuelle, l’ACSP conseille aux résidents, jusqu’à nouvel ordre, de prendre les mesures proactives suivantes pour se protéger eux-mêmes et protéger leur collectivité :

  1. Les adultes de plus de 60 ans et les personnes souffrant de maladies chroniques ou ayant un système immunitaire affaibli présentent des risques élevés de complications graves en cas d’infection, et devraient par conséquent :
    • éviter de voyager à l’extérieur des TNO;
    • éviter, si possible, de recevoir des voyageurs provenant des régions touchées par l’éclosion du virus;
    • éviter tout contact étroit avec des personnes présentant des symptômes grippaux (fièvre, toux, essoufflement).
  1. Ne voyagez pas à bord de bateaux de croisière.
  2. Si vous revenez d’un voyage à l’extérieur des TNO, surveillez l’apparition de symptômes, comme la fièvre, la toux ou les difficultés respiratoires, pour vous et les membres de votre famille, et ce, pendant 14 jours après votre retour. Si vous ou un membre de votre famille développez ces symptômes, appelez d’abord un professionnel de la santé afin qu’il puisse prendre les dispositions nécessaires pour vous évaluer et vous faire passer un test. Lorsque vous arriverez à l’établissement de soins de santé, on vous demandera de porter un masque afin de protéger les autres.
  3. Si vous êtes un employeur, évitez d’envoyer vos employés en déplacements non essentiels à l’extérieur des TNO, surtout s’ils doivent se rendre dans les régions touchées ou assister à des réunions auxquelles participent des voyageurs en provenance des régions touchées.
  4. Si vous avez prévu de voyager pour des raisons personnelles, consultez les derniers conseils aux voyageurs et avertissements du gouvernement du Canada. S’il y a une transmission communautaire du COVID-19 à votre lieu de destination ou si vous recevez des visiteurs d’une région touchée, cela augmentera le risque d’exposition au COVID-19.
  5. Si vous et votre famille avez visité l’Iran ou la province chinoise de Hubei au cours des 14 derniers jours, vous devez vous isoler pendant 14 jours à compter du dernier jour passé dans ces régions, même si vous ne vous sentez pas malade. S’isoler signifie de rester à la maison et ne pas sortir à l’extérieur. Si vous ou un membre de votre famille avez de la fièvre, toussez ou avez de la difficulté à respirer durant votre isolement, appelez d’abord un professionnel de la santé afin de fixer un rendez-vous.

N’oubliez pas que ces conseils peuvent changer rapidement. Il est donc important de consulter le site Web du ministère pour obtenir les renseignements les plus à jour.

  1. Comme c’est le cas pour les préparatifs en lien avec le mauvais temps ou les fermetures de route de glace ou de traversier, vous devriez avoir un plan qui comprend d’accumuler l’équivalent de deux semaines en produits comme de la nourriture, de l’eau, des produits de nettoyage et des médicaments, en plus des produits nécessaires aux enfants ou aux personnes âgées.

Enfin, il est conseillé aux organisateurs planifiant des événements et des rassemblements aux TNO d’agir en connaissance de cause, en gardant en tête que l’épidémie de COVID-19 est une situation en constante évolution au Canada et aux TNO. À ce titre, l’administratrice en chef de la santé publique peut ordonner des mesures visant à protéger la santé et le bien-être des résidents, notamment l’annulation ou la modification d’événements ou de rassemblements. Pour les mises à jour les plus récentes, consultez régulièrement le site www.hss.gov.nt.ca/fr/services/maladie-à-coronavirus-covid-19.

Pour de plus amples renseignements :

 

Personne-ressource pour les médias :

Umesh Sutendra
Communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Tél. : 867-767-9052, poste 49036
Courriel : Umesh_Sutendra@gov.nt.ca