Mise à jour sur l’application des mesures de santé publique

News Type: 
Advisories

Yellowknife, le 5 août 2020 – Depuis la semaine dernière, le Groupe de travail sur l’application et le respect des mesures d’urgence du territoire a distribué quatre contraventions pour infraction punissable par procédure sommaire en vertu des arrêtés de santé publique.

Toutes les contraventions ont été distribuées pour le non-respect des protocoles d’auto-isolement, ce qui témoigne de la grande importance de ces mesures dans nos interventions de santé publique. Les contraventions ont été distribuées à des résidents des TNO qui ont choisi de ne pas respecter les arrêtés de santé publique. Les amendes s’élevaient à 1 725 $, montant qui comprenait 225 $ versés au fonds d’aide aux victimes.

Le 27 juillet, un résident de la région du Slave Nord a écopé d’une amende après s’être présenté dans un endroit public malgré un avis explicite des responsables de la santé publique.

Le 28 juillet, un résident de la région du Slave Nord a écopé d’une amende après un signalement indiquant qu’il se trouvait dans un endroit public pendant qu’il devait être en auto-isolement.

Le 29 juillet, deux contraventions ont été distribuées à des résidents qui n’ont pas respecté les protocoles d’auto-isolement dans la région de Beaufort-Delta.

Nous ne donnerons aucun autre détail sur le lieu ou le nom des personnes concernées.

Cela porte à douze le nombre total de contraventions distribuées pour non-respect des arrêtés de santé publique sur le territoire.

Les contraventions distribuées les 27 et 28 juillet n’étaient pas incluses dans la mise à jour de la semaine dernière puisque les données ont été compilées après la publication de la mise à jour.

Auto-isolement : Soyons solidaires dans l’éloignement

Le Groupe de travail sur l’application et le respect des mesures d’urgence est préoccupé par la tendance récente au non-respect des directives d’auto-isolement par les Ténois.

L’auto-isolement obligatoire est essentiel pour prévenir toute éclosion aux TNO et pour protéger nos amis, nos familles et nos collectivités.

Même si une personne est seule au moment où elle contrevient aux règles, elle peut tout de même mettre en danger les personnes qui lui sont chères, par exemple ses grands-parents.

Si une personne se rend dans un endroit public ou participe à un rassemblement, elle peut transmettre le virus à plusieurs autres personnes. Le virus se déplace rapidement, même si la personne n’a pas de symptôme. Une seule personne peut créer un réseau d’infections qui se développera rapidement, à mesure que les gens infectés entrent en contact avec d’autres personnes.

N’oubliez pas les règles de base lorsque vous vous isolez après un voyage à l’extérieur des TNO :

  • Restez à la maison
  • Vous pouvez faire de courtes promenades, mais vous ne pouvez pas le faire avec une personne avec qui vous n’êtes pas en isolement. De plus, vous devez garder une distance de deux mètres avec les autres personnes.
  • Vous ne pouvez pas recevoir de visiteurs, même s’ils gardent une distance de deux mètres.
  • Utilisez le plus possible les services de livraison pour vos articles essentiels et demandez de l’aide à votre entourage.
  • Si votre logement est trop petit pour vous isoler des gens avec qui vous n’avez pas voyagé, vous avez deux choix :
    • Tous les membres de votre foyer s’isolent avec vous;
    • Vous restez dans un centre d’isolement; il suffit de l’indiquer dans votre plan d’auto-isolement.

Nous avons fait du bon travail pour repousser le virus jusqu’ici, mais la COVID-19 profite facilement des erreurs et des mauvaises décisions.

Nous demandons donc aux résidents d’être solidaires dans l’éloignement pour protéger nos collectivités.

Les enquêtes prennent du temps!

Un incident présumé a été signalé à Fort Simpson la semaine dernière : des personnes n’auraient pas respecté l’arrêté sur les restrictions aux déplacements et auraient enfreint les protocoles d’auto-isolement, ayant même participé à un événement.

Bien entendu, cela a provoqué une certaine anxiété parmi les résidents de la ville, plusieurs sommant les autorités de forcer ces personnes à rendre des comptes.

Nous sommes tout à fait en faveur du principe de responsabilité, et dans ce cas précis, nous voulons assurer les résidents de deux choses :

  1. Nous agissons.
  2. Pour l’instant, rien n’indique que quiconque à Fort Simpson risque d’être exposé au virus.

Le travail du Groupe de travail sur l’application et le respect des mesures d’urgence consiste à vérifier les incidents au moyen d’une enquête.

Or, les enquêtes de santé publique prennent du temps – plus de temps qu’une contravention pour excès de vitesse ou pour ne pas avoir déneigé votre entrée, par exemple.

En effet, contrairement aux agents municipaux, nos agents ne sont généralement pas témoins des infractions. Leur démarche s’apparente donc davantage à une enquête sur un cambriolage de nuit, nécessitant témoignages et autres preuves pour étayer les accusations.

C’est la bonne façon de procéder, car aucun agent ne devrait se contenter de distribuer des contraventions sur la base de ouï-dire ou de plaintes anonymes.

Par contre, cela signifie également que les Ténois ne peuvent pas toujours s’attendre à ce que des mesures exécutoires soient prises immédiatement après qu’un incident a été révélé.

Vous pouvez prendre le contrôle de la situation

Nous souhaitons rappeler aux résidents qu’en ces temps d’anxiété, ils ont des outils à leur disposition pour de prendre le contrôle de la situation.

Une grande partie du travail de nos agents consiste à recueillir les déclarations des témoins. Les plaintes et les insinuations anonymes ne suffisent pas à étayer une accusation.

Ainsi, si vous avez des informations sur un incident, n’hésitez pas à appeler notre ligne d’application de la loi et à indiquer que vous disposez de renseignements précis sur une infraction, et que vous acceptez d’en faire part officiellement aux enquêteurs.

De cette manière, nous serons plus à même d’étayer l’accusation, et l’incident qui vous a inquiété risque mieux d’être suivi de conséquences.

Pour communiquer avec les autorités, composez le 1-833-378-8297 ou envoyez un courriel à ProtectNWT@gov.nt.ca. Étoffez votre plainte autant que possible, et si vous réagissez à un incident qui a déjà fait l’objet de discussions publiques, veuillez l’indiquer en objet.

Nous prenons ces enquêtes très au sérieux.

Liens pertinents