COVID-19

Foire aux questions

Le service 8-1-1 est disponible de 8 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi, pour répondre aux questions d’ordre général sur la COVID-19.

Vaccins

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils sûrs?

Oui. Seuls les vaccins dont la sécurité et l’efficacité ont été prouvées sont autorisés au Canada. Les vaccins contre la COVID-19 ont été testés au cours de leur développement, puis soigneusement examinés par Santé Canada. Les vaccins ne peuvent pas vous donner le COVID-19 ni modifier votre ADN.

Pour en savoir plus sur la sécurité des vaccins contre la COVID-19 au Canada, consultez la page Sécurité des vaccins et effets secondaires possibles liés à la vaccination.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des vaccins à ARNm contre la COVID-19, consultez la page Vaccins à ARNm contre la COVID-19.

 

Quels sont les effets secondaires possibles des vaccins contre la COVID-19?

Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent causer des effets secondaires et des réactions. Il est normal d’avoir des effets secondaires temporaires après avoir reçu un vaccin, lesquels durent généralement de quelques heures à quelques jours. C’est la réponse naturelle du corps, qui s’efforce d’acquérir l’immunité contre la maladie. La plupart des effets secondaires ne perturberont pas vos activités quotidiennes. Pour obtenir la liste des effets secondaires courants, veuillez consulter la page Effets secondaires courants.

Si vous développez des symptômes qui vous préoccupent après avoir reçu le vaccin, parlez-en avec votre professionnel de la santé.

 

Qui peut recevoir le vaccin contre la COVID-19?

Pour obtenir de l’information sur l’admissibilité aux vaccins, consultez le site Web de l’ASTNO.

 

Qui ne DEVRAIT PAS recevoir de vaccin à ARNm contre la COVID-19?

Les deux vaccins à ARNm sont sûrs et efficaces pour la majorité de la population. Si vous avez des préoccupations sur le vaccin, consultez un professionnel de la santé avant de vous faire vacciner.

Si vous avez développé des réactions allergiques immédiates graves (notamment une myocardite ou une péricardite) à une dose précédente de vaccin à ARNm ou à un ingrédient du vaccin, consultez un professionnel de la santé avant de recevoir une dose supplémentaire d’un vaccin à ARNm.

Pour en savoir plus et pour obtenir une liste des ingrédients des vaccins à ARNm, visitez le site Web du gouvernement du Canada.

 

Ai-je besoin d’une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19?

La protection offerte par un vaccin contre la COVID-19 s’estompe avec le temps. C’est particulièrement le cas pour les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique (BACSP) recommande à toutes les personnes âgées de 12 ans et plus d’obtenir une dose de rappel six mois après avoir reçu leur dose précédente pour avoir la meilleure protection possible contre la COVID-19.

Pour en savoir plus sur les recommandations concernant les doses de rappel, consultez le lien suivant : Doses de rappel, troisième et quatrième dose.

 

Pourrai-je quand même transmettre la COVID-19 à d’autres personnes si je suis entièrement vacciné?

Étant donné qu’aucun vaccin contre la COVID-19 n’est efficace à 100 %, il reste possible que des personnes entièrement vaccinées contractent la COVID-19, mais il s’agit généralement une forme bénigne. Des recherches sont en cours pour déterminer le degré de contagion d’une personne entièrement vaccinée qui contracte la COVID-19, mais les données prouvent que les personnes entièrement vaccinées qui contractent le virus peuvent le transmettre à d’autres personnes. Même après avoir été vacciné, il est important d’adopter des habitudes saines pour prévenir la propagation de la COVID-19.

 

Puis-je contracter la COVID-19 après avoir été vacciné?

Les vaccins ne sont pas efficaces à 100 % pour empêcher une personne de contracter la COVID-19. Toutefois, le vaccin vous empêche de tomber très malade et diminue le risque d’hospitalisation et de décès. Il est important que vous restiez à jour dans vos vaccins afin de vous protéger contre toute éventuelle conséquence grave de la COVID-19.

 

Déplacements

Ai-je besoin de remplir un plan d’auto-isolement en arrivant aux TNO?

Non. Tout le monde peut entrer aux TNO, quel que soit son statut vaccinal. Le plan d’auto-isolement n’est plus exigé depuis que les arrêtés de santé publique concernant les déplacements ont été levés.

 

Puis-je voyager si je ne suis pas vacciné?

Le gouvernement du Canada exige que toutes les personnes âgées de 12 ans et plus soient entièrement vaccinées pour monter à bord d’un avion, d’un train ou d’un bateau de croisière au Canada. Pour en savoir plus, consultez la page COVID-19 Monter à bord d’avions et de trains au Canada.

 

Où puis-je obtenir une preuve de vaccination officielle pour monter à bord d’un avion, d’un train ou d’un bateau de croisière?

Si vous avez été vacciné aux TNO, vous pouvez obtenir une preuve de vaccination officielle en remplissant le formulaire en ligne : Preuve de vaccination électronique.

 

Dépistage

Ai-je besoin de m’isoler si le résultat de mon test est positif à la COVID-19?

Non. Toutefois, si vous obtenez un résultat positif, nous vous recommandons de rester à la maison et de limiter vos contacts. Pendant les dix jours qui suivent votre résultat positif, portez un masque à l’extérieur de la maison, adoptez des habitudes saines, limitez vos contacts (surtout avec les personnes qui présentent un risque élevé de conséquence graves de la COVID-19) et envisagez le télétravail si possible.

 

Est-ce que je dois encore passer un test de dépistage de la COVID-19 si je présente des symptômes?

Si vous êtes vacciné, généralement en bonne santé, et que vous ne présentez que des symptômes légers de la COVID-19, vous n’avez pas besoin de vous faire tester.

Nous vous recommandons fortement de vous faire tester si vous présentez des symptômes et que vous faites partie de l’un des groupes à haut risque, travaillez dans le domaine de la santé ou travaillez auprès de personnes vulnérables. Pour en savoir plus sur les tests de dépistage, consultez la page Dépistage de la COVID-19.

Si vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, vous n’avez pas besoin de passer un test.

 

Que faire si mon résultat de test antigénique rapide à domicile est positif?

Si vous obtenez un résultat positif à domicile, nous vous recommandons de rester à la maison et de limiter vos contacts. Pendant les dix jours qui suivent votre résultat positif, portez un masque à l’extérieur de la maison, adoptez des habitudes saines, limitez vos contacts (surtout avec les personnes qui présentent un risque élevé de conséquences graves de la COVID-19) et envisagez le télétravail si possible. Bien que cela ne soit plus obligatoire, c’est une bonne façon de protéger votre entourage. Si vous faites partie de l’un des groupes à haut risque, travaillez dans le domaine de la santé ou travaillez auprès de personnes vulnérables, il est recommandé de passer un test dans un centre de santé. Pour en savoir plus sur les tests de dépistage, consultez la page Dépistage de la COVID-19.

 

Où puis-je obtenir une trousse de dépistage antigénique rapide?

Si vous vivez à Yellowknife, vous pouvez vous procurer des tests de dépistage au complexe sportif (« Fieldhouse ») ou à l’hôtel de ville. Si vous êtes dans une autre collectivité, vous pouvez vous procurer des tests par l’entremise des magasins de la North West Company et des épiceries de la Coopérative de l’Arctique.

 

Que faire si je suis un contact membre du ménage d’une personne qui a été déclarée positive à la COVID-19?

Si une personne de votre ménage a reçu un résultat positif, nous vous recommandons de limiter vos contacts. Pendant les dix jours qui suivent, surveillez l’apparition de symptômes, portez un masque à l’extérieur de la maison, adoptez des habitudes saines, limitez vos contacts (surtout avec les personnes qui présentent un risque élevé de conséquences graves de la COVID-19) et envisagez le télétravail si possible.

Si vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, vous n’avez pas besoin de passer un test.

 

Que dois-je faire si j’ai contracté la COVID-19 et que mes symptômes ne s’améliorent pas?

Si vous développez des symptômes et qu’ils ne s’améliorent pas après 5 jours ou qu’ils s’aggravent, prenez rendez-vous à une clinique ou un centre de santé. Restez à la maison jusqu’à ce qu’un professionnel de la santé vous évalue.

Si vous avez de la difficulté à respirer ou si vos symptômes sont graves, composez le 9-1-1.

 

Rassemblements

Est-ce qu’il y a encore des restrictions concernant les rassemblements intérieurs et extérieurs?

Non. Toutefois, les grands rassemblements où beaucoup de gens se côtoient peuvent être le foyer d’une éclosion et présentent un risque plus élevé de propagation de la COVID-19. Il est important d’évaluer vos risques personnels avant de prendre part à un rassemblement ou à un événement, surtout s’il est intérieur. Il est important de tenir compte des risques pour les autres membres de votre collectivité. Si vous organisez un événement ou un rassemblement, tenez compte des habitudes saines et planifiez en conséquence. Pour en savoir plus, consultez la page Recommandations en vigueur.

 

Port du masque

Faut-il encore porter un masque dans les espaces publics?

Non. Cela dit, l’ACSP recommande de continuer à le porter dans les lieux publics pour éviter de contracter le virus ou de le transmettre à vos proches et aux membres de la collectivité. Bien que le port du masque ne soit plus une obligation légale, les organisations et les entreprises ont le droit de faire appliquer leurs propres mesures ou protocoles. Le port du masque est l’un des meilleurs moyens de se protéger et de protéger les autres contre la COVID-19. Pour en savoir plus, consultez la page Utilisation du masque contre la COVID-19.

 

Les enfants doivent-ils encore porter un masque à l’école?

Chaque école ou commission scolaire détermine si le port du masque est obligatoire à l’école ou à la garderie. Les enfants n’ont plus à porter le masque dans les autres lieux. C’est aux familles de décider si les enfants doivent continuer à porter le masque, en fonction de l’évaluation de leurs risques. L’ACSP pourra, selon la situation dans chaque collectivité, conseiller aux écoles d’appliquer des mesures de santé publique. La COVID-19 et les autres maladies respiratoires ne vont pas disparaître. L’adoption d’habitudes saines est l’un des meilleurs moyens de se protéger et de protéger les autres contre la COVID-19.

 

Le port du masque est-il encore obligatoire dans les établissements de santé?

Il revient aux établissements de santé de fixer leurs politiques liées au port du masque et d’appliquer d’autres mesures de santé publique en concertation avec le BACSP. Comme pour les écoles, les règlements en place divergeront suivant la réalité de l’établissement. À titre d’exemple, les établissements de soins de longue durée pourraient exiger le port du masque pour visiter des proches âgés qui présentent un risque plus élevé de conséquences graves de la COVID-19. Consultez les politiques de l’établissement de santé avant votre visite.

 

Gestion de la COVID-19

À quoi peut-on s’attendre en cas d’une autre éclosion?

L’état d’urgence sanitaire publique aux TNO était unique en son genre. Il s’agissait d’une maladie nouvelle et inconnue qui s’est propagée très rapidement à l’échelle mondiale. Les administrations du Canada et du monde entier ont appliqué des lois et des mesures de santé publique semblables pour ralentir la propagation de la COVID-19. Bien qu’il soit peu probablement que l’état d’urgence sanitaire publique soit décrété à nouveau pour l’ensemble des TNO, on pourrait se trouver dans une telle situation si une autre éclosion se produisait aux TNO, impliquant un variant de la COVID-19 plus dangereux qui alourdirait la charge reposant sur le système de santé. Mais ces mesures ne seront prises qu’en cas de nécessité.